peinture.PNG

L'art thérapie dynamique

20180328_185511_edited.jpg

L’art-thérapie est une thérapie non verbale. Un temps d'échange verbal est prévu en fin de séance ou après la création.

 

Le principe de l’art thérapie est de se servir de la création artistique pour permettre au créatif (patient) de s’engager sur un chemin de transformation positive de lui-même. La création artistique est alors utilisée comme un outil thérapeutique pour rétablir, améliorer ou maintenir la santé mentale, physique ou émotionnelle des bénéficiaires.

En art-thérapie dynamique, je vous offre la possibilité d’entrer en activité par le biais :

  • de la musique,

  • d’exercices de respiration,

  • d’exercices sur les postures,

  • de la médiation de pleine conscience.

20180527_172058.jpg

Attention : Les séances d’art-thérapie ne remplacent ni ne dispensent en aucun cas d’un diagnostic et d’une thérapie médicale. Elles peuvent se faire de manière conjointe avec une équipe médicale en agissant de façon complémentaire.

Les bienfaits

L’art-thérapeute doit donner un cadre pour permettre au créatif de suivre son chemin de transformation.  Ce cadre est fondamental.

L’art-thérapeute fait partie du cadre, elle est un guide. Elle est disponible, à l'écoute et positive.

Meditation.png

L’art thérapeute définit des règles et est le garant de celles-ci :

La ponctualité

La présence

Le respect du matériel

Le respect de l’autre et de sa création

Le non-jugement

L’écoute

Le rangement du matériel à la fin de chaque séance.

Le but de l’art-thérapeute est de donner une impulsion de création au patient. L’art-thérapeute est un guide montrant les chemins possibles.

L’art-thérapie montre ses effets bénéfiques sur les patients atteints de :

  • Psychopathologies (études des troubles mentaux)

  • Maladies physiques (causes organiques) 

  • Lésions cérébrales

  • Handicaps moteurs

  • Exclusions sociales

  • Troubles de la communication et de l’expression

  • Burn-out

  • Troubles relationnels.

IMG_20201217_155139_edited.jpg

L’art thérapie améliore :

  • Les états dépressifs

  • Les affections psychosomatiques

  • Les problématiques de dépendance

  • Les troubles de l’apprentissage.

IMG_20201217_151433.jpg

Le déroulement d'une séance d'art thérapie

L’art thérapie peut se dérouler en séances individuelles ou en séances de groupes en fonction du besoin du créatif. 

 

Il peut être proposé une ou plusieurs séances individuelles afin de prendre connaissance du lieu, des médiums et de prendre confiance.  L'intégration dans un groupe favorise le travail de soin, les échanges et facilite un meilleur développement personnel.

Lors de la première séance ou rencontre préalable, il faut tout d’abord faire connaissance avec le(s) créatif(s) et prendre connaissance de ses (leurs) attentes. L’art-thérapeute remplit alors une fiche d’anamnèse (bilan).

Cette séance permet de découvrir le créatif, ses motivations, ses goûts, ses attentes. L’art-thérapeute va, au cours de cette séance, présenter sa discipline art-thérapeutique, la médiation artistique et les règles de l’atelier. Cet entretien est un temps pour recueillir des informations afin d’intégrer le créatif, « nouveau venu » et lui permettre de se sentir en confiance lorsqu’il viendra pour sa première activité.

Pour chaque nouvelle personne accompagnée, l’art-thérapeute établit un protocole de prise en charge thérapeutique avec des objectifs thérapeutiques, des observations et des évaluations. Il va décider avec le créatif du choix du médian (peinture,pastel, fusain, modelage, écriture, collage).

La séance se déroule en 4 phases :

 

a) Le temps d’accueil

L’art-thérapeute accueille les participants à l'heure convenue. Il est important que le lieu d’accueil soit agréable et conçu pour les créatifs. C’est un temps de retrouvailles, de prise de contact, d’intégration, de rappel de la séance précédente et de partage.

Dans le cadre de certaines médiations (Ex: musicothérapie), cela peut aussi être le moment de faire un petit échauffement ou travail sur les postures. 

20180618_193425.jpg

b) Le temps de création

 

 

L’art thérapeute va donner des consignes en début de séance pour chaque participant ou pour l’ensemble du groupe.

C’est le début du processus de création qui est en jeu car on échange des idées, des impressions….

L’art thérapeute peut encourager son créatif par une combinaison de questions ouvertes ou fermées qui permettent de démarrer la séance, de l’entrainer tout en lui laissant le choix.

L’art thérapeute va ensuite se mettre au service de chaque créatif, le plus discrètement possible en répondant à une question technique ou en suggérant une manière de faire pour faciliter le processus de création. L’art thérapeute va aussi veiller à ce que chacun puisse rester dans sa bulle. Mettre de la musique peut permettre à un groupe de limiter leurs échanges.

Une dizaine de minutes avant la fin du temps de création, le thérapeute prévient les participant afin qu’ils terminent ce qu’ils ont entrepris et /ou tout simplement à se préparer à un temps d’échange.

20180521_160313.jpg

c) Le temps d’échange

 

 

C’est un temps très important où la mise à distance va s’opérer, avec la possibilité d’exposer ou non sa création au regard des autres. Il est important de bien veiller au sens d’affichage de la production.

Chaque participant peut s’exprimer sur sa création à tour de rôle. L’art thérapeute peut l’aider à reformuler si nécessaire sans pour autant la forcer.

À la fin de chaque prise de parole, les autres participants peuvent réagir, donner leurs sentiments, parler de leurs émotions face au travail exposé. L’art-thérapeute veillera à ce qu’aucun jugement ne soit émis.

Un des objectifs de la séance est d’amener le participant à dire sur ce qu’il a fait, à donner du sens à sa créativité, à l’amener à prendre conscience de ses possibilités ce qui permet de renforcer l’estime de soi.

20180120_172458.jpg

d) Le temps de séparation

Les participants rangent l’atelier, nettoient le matériel et continuent d’échanger entre eux avant de quitter l’atelier.

Le temps de séparation est un temps très symbolique, une sorte de sas de régulation des tensions énergétiques après la création avant de repartir et de se retrouver pour la prochaine séance.

IMG_20200926_110300.jpg

L’évaluation

A la fin de chaque séance l’art thérapeute doit faire sa propre évaluation de la séance écoulée.

 

Le but de cette synthèse est de :

​- Conserver une trace qui peut être utilisée pour ajuster certains processus et préparer les séances suivantes.

- Voir ce qui a fonctionné ou non en séance et voir ce qui peut être amélioré dans cette activité.

- Permet de mieux comprendre et analyser avec le recul le processus de création et de parfaire le chemin thérapeutique du créatif.

- Permet de faire un bilan intermédiaire et final avec le créatif.

La supervision

La supervision est l’évaluation régulière des pratiques d’un art thérapeute par un de ses pairs afin d’interroger et d’échanger sur ses attitudes, paroles, perceptions, émotions et mode d’action.

C’est un support pour l’art thérapeute pour lui permettre d’évoluer, de prendre de la distance et de l’aider à gérer des situations complexes.

L’objectif de la supervision est donc d’améliorer la pertinence de ses interventions, de savoir remettre en question sa pratique et son rapport à la médiation, de prendre conscience de son savoir-être et de son savoir-faire en situation.